Inde

Guide

L’Inde est sans contredit un pays qui peut à première vue générer certaines réticences. Toutefois, l’Inde est doté d’une richesse culturelle enrichissante et représente une destination parfaite si vous êtes à la recherche de dépaysement. Un pays qui somme toute arrive à définitivement faire sortir quiconque de sa zone de confort.

Infos Rapides


Surf Spots: Kovalam, Mamallapuram
Guide: Mumu / Varghees
Température de l’eau: 11°C à 25°C
Saison des vagues: Septembre à Février 
Langue: Hindi
Devise: Roupie indienne 


Surf

Côté surf, on vous propose deux destinations principales: Kovalam et Mamallapuram.

Kovalam est situé complètement au sud de l’Inde, aux abords de la Mer d’Arabie qui fait partie de l’océan Indien. On y a trouvé un beach break au Light House beach qui offre une droite et une gauche, toutes deux assez rapides et puissantes. Il s’agit d’un endroit intéressant pour intermédiaires et débutants. Le meilleur moment pour surfer cette vague est à la mi-marée et à la marée haute. Si vous cherchez des cours de surf, on vous recommande le Kovalam surf club. Cette école est non seulement parfaite pour apprendre les bases importantes du surf mais elle utilise aussi ses fonds pour aider la jeune communauté de Kovalam.

À tous les samedis, le guide Varghees donne des cours de surf aux jeunes locaux gratuitement. Son seul règlement, c’est: “no school – no surf”, puisque sa mission est d’encourager les jeunes à aller à l’école. En créant cette activité, les jeunes sont moins portés à prendre part à celles qui pourraient nuire à leur cheminement. Une initiative des plus généreuses de Varghees, avec l’aide de ses commanditaires, qui a aidé des centaines de jeunes depuis 2005. Gros props!

Mamallapuram est un vieux village indien situé à 60 km au sud de Chennai. Vous y trouverez Pondi Right, une vague qui débute de la pointe d’une roche pour terminer dans le sable. C’est donc un mix entre un point break et un beach break. Parfaite pour les débutants, cette droite appelée Pondi Right vous fera oublier les heures de voyagement que vous aurez besoin de faire pour y accéder.

Sur place, on vous conseille d’aller voir Mumu au Mumu Surf School: un personnage fort sympathique qui saura vous guider pour trouver les meilleurs spots où surfer dans les environs. Côté hébergement, c’est le Sea Shore Garden Resort qui a conquis notre coeur avec son emplacement idéal directement sur le plage, ses murs colorés et son air climatisé (yes!).

Expérience culturelle

1/3
2/3
3/3

Si vous voulez explorer votre “inner soldier”, on vous conseille d’essayer un art martial indien: le Kalarippayat. Enseigné par un Guru, les élèves s’y rendent pour apprendre des techniques de combats utilisant le corps mais aussi des armes en bois et des épées. L’enseignant est non seulement un guerrier mais aussi un médecin. Il apprend donc à ses apprentis comment se défendre et comment se soigner. Une drôle de façon de tester sa flexibilité et sortir de sa zone de confort!

Une autre activité indienne particulièrement intéressante est le Kabaddi, un sport qui semble être un mélange de chanson, de rugby, de lutte et de danse. L’attaquant doit traverser l’équipe adverse pour rejoindre son côté et la défense doit former une file en se tenant la main. Faut voir pour comprendre…

Finalement, pas moyen de voyager en Inde sans prendre le train au moins une fois! Il s’agit d’une expérience confrontante face à la réalité des Indiens, qui permet aussi de voir du pays.

Inusité / À savoir

À Kovalam Junction se trouve une école financée par le projet S.I.S.P. Ce projet a pour but de fournir des emplois, comme la confection de sacs en papier, afin d’offrir une meilleure éducation aux jeunes décrocheurs. En voyageant, vous pouvez ainsi encourager des projets qui oeuvrent pour la communauté locale. De simples actions peuvent alors influencer de façon positive le village dans lequel vous passez.

Finalement, malgré tout ce que l’Inde a à offrir, la propreté n’en fait malheureusement pas partie..! Pour éviter les infections aux oreilles que l’eau contaminée pourrait causer dans l’eau, on a recours aux gouttes à base de vinaigre et de glycérine après chaque session de surf.

Billets