5 trucs de Tofino à San Francisco

Antoine Caron - http://www.antoinec.co/
Antoine C. – http://www.antoinec.co/IG: @antoineclae

Antoine est un entrepreneur et voyageur originaire des Cantons-de-l’Est. Il est présentement entre les montagnes et la côte Pacifique du Canada et des États-Unis. Tout le long de ses aventures, il nous partagera différents conseils et anecdotes. Que ce soit la découverte de surf spots, de musique, de bouffe ou de bonnes astuces pour agrémenter votre prochain trip. Il nous transmettra sa passion par l’entremise de ses photoreportages.

Voici ses 5 meilleurs trucs :

1. S’habiller: soyez compacte, car oui il peut rentrer beaucoup de stock dans un Duffel Bag, mais croyez moi que l’expression  « less is more » prend tout son sens quand tu as des transferts entre avions, taxi, bus, trains, navettes et faire du pousse (pire avec des surfboards). S’il te manque quelque chose, tu vas trouver sur place et si tu ne le porte plus donne-le!

12312340_10156343323275608_434392238_n
crédit photo : Antoine C.

Pour vrai, personne va te reprocher de porter la même paire de jeans pendant une semaine. C’est certain aussi que tu vas acheter un t-shirt souvenir un moment donné, alors ça va t’en faire un de plus. Deux chemises en flanelles (fuck le repassage en voyage…), une paire de jeans et un pantalon de sport (faire du trekking en jeans c’est comme ton boardshort par dessus ton wetsuit, tu as d’lair d’un kook).  L’essentiel c’est les sous vêtements tant qu’à moi : tu es mieux d’en apporter que tu es bien dedans et en quantité suffisante pour passer deux semaines actives et sans lavage.

Prévoir un bon isolant style puffy ou thermoball quand tu vas sortir de l’eau (si tu es dans un endroit humide comme la côte ouest), une bonne coquille et pantalon en Gore-tex ou équivalent pour couper le vent et la pluie: l’investissement en vaut la peine. Une paire de flip flops, de running et de bottes versatiles. Je ne jure que par mes BluntStones, mais prévoir plus rigide à la cheville si tu marche beaucoup.

Truc : Les sacs de compression et, s’il fait froid, la laine de Merino: top niveau confort, durabilité et hygiène.

2. Manger : Bien manger c’est ultra important, en fait votre humeur et notre énergie va en dépendre. Malheureusement, souvent quand on voyage on mange tout croche. Un petit kit de gamelles et bruleur léger et compacte c’est le best! Ça te permet permet d’être autonome même en ayant seulement un sac à dos. Pour les coffee lovers il vous faut absolument un filtre portable! Avec cette base tu peux t’arrêter dans n’importe où et te concocter un petit plat de champion.

DSC_0683
crédit photo : Antoine C.

Si tu optes pour faire rouler l’économie, je conseille de demander la suggestion locale : un vrai Fish Tacos ou une Glue Kriek (genre de bière tiède locale de l’Oregon). Tu es en voyage pour découvrir, pas manger le même trio qu’à la maison.

Truc : Les multi-vitamines, la Melatonin et boire de l’eau en masse. La pire chose c’est que ton système soit fucked up, ca va gâcher ta journée et tu ne veux pas manquer d’énergie quand les conditions sont bonnes. Ha oui! les Cliff Bars aussi!

3. Travailler : Attention à ton Data : Xfinity ou Shaw Wi-Fi c’est ton ami, une heure gratuite et généralement en bas de 30$ pour un mois dans une grande ville américaine. Sinon, tu as les Starbucks et autres endroits comme les bibliothèques qui ont un accès gratuit à internet. Si tu y vas « ninja » et t’enfile 3 cafés pas de problèmes, mais si tu vas dans un shop ou un pub local tu as deux options : demander la permission ou consommer. Si tu veux des informations sur quoi faire en ville tu es mieux d’avoir le serveur de ton bord.

crédit photo : Antoine Caron
crédit photo : Antoine C.

 

Tu le sais déjà surement mais ne le fais pas assez souvent: faire des backups de ton ordinateur… Optimise tes batteries en diminuant ta consommation de médias sociaux et regarde tes emails 2 fois par jour, question de conserver un équilibre mentale et spirituel (tu es en voyage quand même). Un set-up ergonomique avec un clavier et souris sans fil ça apporte de l’agrément.

crédit photo : Antoine Caron
crédit photo : Antoine C.

Truc : Si tu trimbale ton bureau comme moi, avoir un bon case pour son ordinateur portable et son téléphone c’est un must… Ce sont tes outils pour gagner des sous, pas pour en dépenser alors donne leur une chance!

4. S’équiper : La base c’est avoir une combinaison qui est confortable et adéquate pour la température de l’eau : wetsuit, booties et gants si le besoin est, sinon quelques boardshorts et de la crème solaire. Pour les boards tu peux apporter les tiennes, mais attention aux frais et frustrations des transports. Il est toujours possible en louer ou en acheter sur place puis le revendre… Il faut parfois faire des compromis, car le forecast peut varier. Tu peux facilement rentrer une tente pour deux, un sac de couchage et un matelas de sol dans un seul sac de compression de 10 à 15 litres de volume.

DSC_0602
crédit photo : Antoine C.

Si tu fais d’autres activités il est aussi important d’avoir le bon gear. Perso, je fais de la photo alors je dois avoir un kit à la fois versatile, robuste et portable.

Truc : Des assurances de voyages! En passant, plusieurs compagnies de cartes de crédit l’offre dans leurs plans, alors informez-vous. C’est bien pratique pour les bagages, les transports ou si tu fais une niaiserie (ça l’arrive à tout le monde tsé.)

5. S’informer : Il ne faut pas être timide, va jaser avec le monde autour d’une bière ou dans les shops, ce sont des passionnées comme toi et c’est là que tu vas avoir les meilleurs conseils: spots, activités, choses à voir, trucs à faire et à ne pas faire! Après ce sera les meilleurs (ou les pires) histoires à raconter.

DSC_9939
crédit photo : Antoine C.

Savoir comment trouver le nord quand tu es perdu dans le bois ou en ville c’est quand même important aussi (ok ton Iphone peut aider jusqu’à une certaine limite, mais il faut être débrouillard). Parfois il y a de super bon show ou événements dans la ville où tu passes, il est toujours intéressant de découvrir et faire découvrir de la musique (Mon coup de coeur : Jon & Roy, petit duo de la côte ouest).

DSC_1534
crédit photo : Antoine C.

Truc : Google-it (ou Lonely Planet si tu es de la vielle génération!) Même si tu part sur un coup de tête, il est bon avoir une base. Prendre des notes : avoir son road book c’est pratique, pas obligé d’écrire un roman, juste de brèves lignes.

Bref..

Sois respectueux, laisse-toi pas trainer et sois discret. Tu ne veux pas te faire spotter et donner une mauvaise image de l’endroit d’où tu viens. Rappelle-toi que t’es pas chez vous et qu’en cas de pépins ta mère est loin. Voyager ça fait grandir et même les pires histoires sont drôles à raconter!