IRLANDE

Guide

L’Irlande, aussi appelé Île Émeraude est connue pour ses légendes, ses châteaux, ses patates, sa pluie, ses collines verdoyantes et sa Guinness et plus subtilement, mais assurément, pour ses vagues capables de combler les surfeurs de tous niveaux, à défaut d’aimer surfer en eaux froides. Avec ses 3172 kms de côtes, l’Atlantique a de bonnes chances de venir s’essouffler aux creux de ses baies, en plus de se confronter aux vents offshores qui prédominent la majeure partie des saisons. Mais qui dit Atlantique, dit inconstance. Malgré tout, de toute l’Europe, le nord et l’ouest de l’Irlande figurent parmi les endroits les plus constants pour le surf. À toi de faire ta chance. Après tout, surfer sous le regard des falaises escarpées, avec quelques chaleureux surfeurs irlandais, ça vaut le coup de se prêter au jeu de dame nature, non?

 

INFOS RAPIDES
Surf Spots: Donegal Bay, Lahinch, Doolin, Rosscarbery, Falaises de Moher, Sligo
Température de l’eau: 8.4°C à 16.9°C
Saison des vagues: septembre à mai
(vagues XXL en hiver)
Langue: Anglais et Gaélique irlandais
Devise: Euro
Visa de voyage: non


 

LE SURF

Doolin

Dans la ville de Doolin, juste en haut de Lahinch, Doolin Point attire les surfeurs avec un minimum d’expérience. La droite assez rapide déroule sur un fond de récif rocheux. C’est d’ailleurs là que Ouisurf a étanché sa soif de surf lors de ces premières journées en Irlande  (voir épisode #1 pour référence).

Donegal Bay

Donegal Bay est en quelque sorte un aimant à vagues. Désignée comme étant la capitale du surf de l’Irlande, elle figure parmi les 50 meilleures destinations de surf au monde. Son principal spot primé est Bundoran, au nord (le spot de la session épisode #2), mais plusieurs autres breaks sont à découvrir dans la baie. Notamment, Muckros beach et Rossnowlagh pour ses beach-breaks appréciés des longboardeurs. Plus au sud, Tullan Strand vaut également le détour.

Dans les environs, The Peak est la vague qui pousse plusieurs pros surfeurs à prendre l’avion pour défier l’océan Atlantique. Le reef-break aussi connu comme une pointe donne une longue gauche et une courte droite pour convenir aux goûts de tous. Avis aux débutants, c’est plutôt Dunmoran Strand qu’il faut surfer pour son beach-break plus “molo”.

Sligo

À Sligo, il faut surveiller les plages de Strandhill et Enniscrone, parfaites pour les surfeurs chevronnés, mais aussi pour les débutants, tout dépendant de la saison. Autrement, la plage d’Easkey est légendaire pour ses points de vue et offre d’excellentes vagues. Le combo château-vagues c’est ici que ça se passe! Notamment, il faut visiter gratuitement the caves of Kesh.

Lahinch

Lahinch beach offre de bons peaks, souvent occupés par contre. Les locaux surfent devant le surf shop, alors que les débutants vont vers le peak plus au nord. Il faut faire attention aux marées hautes, puisque la plage se couvre parfois complètement. Les surfs spots environnants à surveiller sont : Lahinch Cornish Left, Lahinch Shit Creek, Cregg/Moy Beach, Ballybunion, Banna Beach, Garywilliam Point et Brandon Point. Et tant qu’à y être, visitez le château Kilmacduagh Monastery.

 

Falaises de Moher

Près de Lahinch, on retrouve les splendides Falaises de Moher qui comptent parmi les plus élevées d’Europe. Un lieu de tournage de prédilection pour de nombreux réalisateurs. Elles sont donc à visiter avec ou sans surf. C’est d’ailleurs ici qu’on retrouve l’une des plus grosses houles d’Europe. Notamment, la vague d’Aileen, reconnue pour être surfée par des surfeurs de vagues XXL. À regarder comme spectateur, à moins d’être un surfeur expert!

Rosscarbery

À Rosscarbery, le beach-break de Owenahincha Beach offre d’agréables droites et gauches, faciles à trouver. Même si le fond est assez sablonneux, chaque spot est entouré de roches. Du moins, cela aide parfois les vagues à prendre forme.

SE LOGER

Durant le roadtrip, nous avons eu quelques coups de coeur pour les Airbnb suivants :

The Barn Studio Accommodation

À quelques minutes en voiture des villes primées de Clonakilty et Rosscarbery, tout près du village de Reenascreena, est située l’authentique ferme du 19e siècle, aujourd’hui aménagée pour se loger. Les lieux donnent sur une superbes vues en campagne, à proximité des plages, des restaurants et de la vie nocturne.

Beautiful Views of Mullaghmore

Appartement confortable de deux chambres avec une vue imprenable sur Mullaghmore et la baie de Donegal. Aire de jeux, tennis et buanderie sur place.

Great roomy accomodation cottage

Emplacement central dans la ville de Spanish Point, avec vues spectaculaires sur les falaises de Moher, les îles d’Aran, l’île aux phoques et l’île de Mouton dans le confort du jardin. Offre trois lits.

SE DÉPLACER

Pour vous déplacer en toute liberté, il est recommandé de louer votre propre voiture. Ouisurf a opté pour un mini van, loué à côté de l’aéroport. À noter de ne pas avoir peur de négocier avec plusieurs compagnies sur place, notamment en comparant les meilleurs prix trouvés sur internet. Optez pour le bus sur les longs trajets et évitez les taxis qui sont plutôt chers, à moins d’avoir pris un coup. 😉

ITINÉRAIRE OUISURF

  • Dublin, Irlande
  • Sligo, Irlande
  • Lahinch, Co. Clare, Irlande
  • Falaises de Moher, Lislorkan North, Liscannor, Co. Clare, Irlande
  • Rosscarbery, Townlands, Co. Cork, Irlande
  • Dublin, Irlande

Voir l’itinéraire (Google Map) qu’a parcouru Ouisurf. *Au cas où vous vous égarez, vous pouvez compter sur la générosité des Irlandais!

EXPÉRIENCES CULTURELLES

Ouisurf a eu la chance de visiter Moy Hill farm, fondé par deux pros surfeurs irlandais qui souhaitaient changer leur mode de vie pour se rapprocher de la nature (voir épisode #2). Leur but est de faire croître de la bonne nourriture de manière communautaire, de boiser plus de terres et de rendre la nourriture et l’eau souveraines par l’éducation. En mettant la main à la terre, les propriétaires offrent le repas sur une grande tablée où il fait bon de trinquer. Cueillir son souper, en voyage, est certainement une expérience d’immersion dans la culture locale. L’expérience nous a remis les pieds sur terre et nous a permis de nous sentir moins coupables de ne pas surfer! Pour en savoir plus, consultez l’article : Moy hill farm : laisser le surf professionnel pour cultiver le monde de demain.

“Catcher le swell Guinness” dans un pub, au coin de la rue, est également un autre bon moyen de s’immerger de la culture. La Guinness (bière noire) est fortement liée à l’histoire de l’Irlande. La brasserie historique de St. James, fondée en 1759, se trouve à Dublin. La visite de son musée fait partie des attractions types de Dublin. Autrement, tout bon arrêt dans un pub local, fait partie intégrante d’une bonne épopée irlandaise. Dans ces institutions celtiques, les groupes de musique transmettent leur tradition à grands coups de partitions et les levers de coudes créent de bien belles rencontres! Notamment, à Sligo il faut manger et boire au Hargadons Bros, un pub authentique debout depuis 1868.

En ville, à Bundoran, dans le comté de Donegal, il faut rencontrer les soeurs Brennan, au Criterion bar. Nan (80 ans) et Patricia Brennan (78 ans) ont littéralement été élevé là-bas. Elles ont dirigé toute leur vie le pub qu’elles appellent aujourd’hui leur maison. Derrière le bar, en train de verser de la bière à flots, elles ne sont pas difficiles à reconnaître. Vous vous lierez d’amitié avec ces femmes qui ont toute une histoire à raconter. Au Criterion, toute la place est laissée à la discussion. Rapidement on se conforme aux règles : pas de télévision, pas de chants et pas de jurons. Il faut se regarder dans le blanc des yeux et discuter de tout et de rien.

Pour être certain de recevoir le swell espéré, une visite au Tobernalt Holy Well (puit sacré) est de mise. Le Tobernalt est une ancienne source naturelle datant du 5e siècle. Le puit est entouré de verdure au sol, d’arbres et de monuments historiques. Le lieu de réflexion et de sérénité laisse la chance à tous bons passants de demander aux ancêtres celtes de réaliser un souhait. Attention, un seul voeu par année est accordé! C’est d’ailleurs là que Ouisurf est allé faire le voeu du “swell magique” (voir épisode #2).

S’il s’avérait que tu visites l’Irlande en juin, ne manque pas le Sea Session, surf music festival, l’un des plus respectables rassemblements de la communauté de surf locale. Les groupes de musique country, la bière et le camping sont à l’honneur!

PLEIN AIR

En plus d’offrir des vagues de classe mondiale, à qui sait se montrer patient, les baies, les falaises escarpées, les plages et les collines verdoyantes offrent un décor à couper le souffle. Les photographes et randonneurs seront comblés d’explorer les sentiers non battus sur leur passage, tout en combinant la recherche de vagues. Toutefois, certains lieux historiques, bien que plus achalandés, valent un arrêt.

Le parc national de Killarney est le premier parc national d’Irlande, fondé en 1932. Il se situe près de Killarney, dans le comté de Kerry, en Irlande. Il se trouve sur la route du « Ring of Kerry ». Avec ses 10 000 hectares, vous y trouverez une forêt dense, de nombreuses plaines et collines, 3 lacs (Muckross Lake, Lough Leane, et Upperlake) et ses 4 montagnes principales (Purple Mountain, Shehy Mountain, Mangerton Mountain et Torc Mountain).

Lorsque le swell n’est pas au rendez-vous, il faut visiter le Parc National du Burren. Situé au nord-ouest du comté de Clare, à proximité des fameuses Falaises de Moher, ce désert de pierres est également appelé « Pierre Fertile », car une flore importante s’épanouit entre ses roches. Ces gigantesques étendues de pierres mystérieuses créent une ambiance enivrante qui attire bon nombre de visiteurs. Vous y trouverez également près de 90 tombes, ainsi qu’un bon nombre de forts.

La Chaussée des Géants, dans le comté d’Antrim est une gigantesque formation géologique constituée de plus de 40 000 colonnes hexagonales en basalte, atteignant pour certaines jusqu’à 12 mètres de haut. Pas besoin de guide pour visiter la Chaussée des Géants : la nature met à votre disposition tout ce dont elle dispose pour prendre le chemin qu’il vous plait.

Carrick-a-Rede Bridge est un pont en corde qui relie l’île de Carrick au reste de l’Irlande du Nord. Aussi sublime qu’impressionnant, ce pont surplombe l’océan ainsi que les abords escarpés de l’île de Carrick. Le site accueille chaque année plus de 300 000 visiteurs qui n’ont pas peur du vide.

Pour se donner les vertiges, il faut aussi visiter le phare Mizen Head, perché seul sur un rocher à peine rattaché à l’Irlande par un gigantesque pont suspendu. La vue sur l’océan ne laisse personne indifférent.

Si l’envie de jouer une partie de golf vous prend, le Doolin Pitch & Putt, situé à Doolin, dans le comté de Clare, ne laisse pas sa place avec son parcours sur les collines verdoyantes de la région.

SURF SHOP

  • Bundoran Surf Co. Tenue par Peter Craig, à Bundoran, la shop offre équipements de surf, vêtements et produits, location de matériels, cours de surf, expédition de groupe, logement, bus et évènements.
  • Surfworld. Tenue par Richard Fitzgerald à Bundoran, la shop offre équipements de surf, vêtements et produit,  location de matériels et cours de surf.
  • Tramore Surf Shop. La shop située à Tramore offre équipements de surf, vêtements et produits, locations, école de surf et équipement de skate.
  • Lahinch Surf Shop. Situé à Lahinch, la shop tient de l’équipements de surf, vêtements et produits, location de surf et report des conditions locales de surf.
  • Dingle Surf Shop & School. Située à Dingle, la shop tient de l’équipement de surf, des vêtements et produits, location de surf et SUP, école de surf et SUP.
  • Bigsurfshop. Située à Clonakilty, la shop offre équipements de surf, SUP, kite surf, wind surf neuf et usagé, vêtements et produits.
  • Fin McCool Surf School & Surf Shop. Située à Rossnowlagh la shop offre équipements de surf, vêtements et produits, location de matériel avec cours de surf et logements sur place.

BON VOYAGE 😉

Billets