fbpx

Road Trip en Orégon avec Boréale

Destination incontournable pour les fans de IPA, l’Orégon a certainement de quoi satisfaire les fervents d’amertume. Reconnu pour ses microbrasseries au pied carré, ce sont plus exactement 281 “breweries” opérées par 228 compagnies que l’on retrouve dans 79 villes de l’Orégon en 2018. C’est donc dire, rare sont les recoins de l’État qui ne te permettent pas de découvrir une nouvelle saveur à ta pinte! Et avec autant de variétés d’houblon à découvrir que de spots à surfer sur la Côte, la région promet de satisfaire autant tes papilles que ton coeur de surfeur. Ajoute à cela quelques jours dans l’ambiance excentrique et avant-gardiste de Portland et ton séjour t’aura sûrement convaincu du charme de la région et de l’accueil de ses “folks”.

Question de bien découvrir cette belle région du Pacifique North OuestOuiSurf s’est invité dans un road trip avec la gang de Boréale, parce qu’il n’y a pas meilleurs connaisseurs de houblon dans notre entourage que ceux-ci pour explorer cette région dans toutes ses saveurs! L’objectif premier de ce road trip:  se rendre à la source chez les producteurs de houblon de la Ferme Willamette Valley Hopsleurs houblons qui ont fait tant la renommée des cultivateurs que celle de la goûteuse IPA du Nord Est, brassée par Boréale. Avec quelques stops sur la côte pour profiter d’un petit swell, c’est décidément une région qui risque de se retrouver à nouveau sur l’itinéraire d’un de nos trips sur la côte Ouest.

On board avec Sébastien Paradis, président- directeur général et actionnaire de Boréale et son maître brasseur Gabriel Dulong. Direction, la vallée de Willamette, cette région où se produit la grande majorité du houblon qui fait toute la renommée de l’État. La Vallée se situe entre la côte et la chaîne de montagnes des Cascades et constitue l’une des zones agricoles les plus productives du monde. Elle offre le climat idéal pour la culture d’un houblon aromatique. Il faut toutefois savoir que la renommée du Hops de l’Orégon réside avant tout dans la passion des producteurs qui ont transmis de génération en génération leurs techniques pour développer un houblon toujours plus savoureux. L’houblon, c’est donc avant tout une histoire de famille, et les producteurs que Boréale ont rencontrés ne font pas exception à la règle! 5e génération d’une famille de cultivateurs, leur houblon n’a plus de secrets pour eux.


Et si parler d’amertume autour d’une bière entre amis, c’est désormais chose courante avec la popularité de la IPA, il demeure qu’on en sait peu sur cette plante grimpante qui offre tous les arômes à la bière.

Famille des cannabinacées, le houblon (Humulus Lupulus), originaire d’Europe, est employé depuis le Moyen-âge pour aromatiser la bière et la conserver. Toutefois, son utilisation ne s’arrêtait pas là, puisqu’il fût cultivé à des fins médicinales notamment pour ses propriétés antiseptiques, anaphrodisiaques et calmantes.

 

Aujourd’hui,  la culture du houblon s’est répandue à travers le monde principalement pour son utilisation dans la production de bière et en Amérique du Nord, c’est plus exactement en Orégon, à Washington et en Idaho que se concentre sa culture. Pour être plus exactes, ces trois états cultivent 99% du houblon aux États-Unis!

Le houblon, du champ à ta bière :

Les saveurs de la IPA, sont en fait associées à la fleur de la plante du houblon, également appelée “cône”. Celui-ci ressemble à une pomme de pin, mais est d’apparence plus petite. En plus de fournir à la bière son arôme singulier et plus amer, le cône de houblon contribue également à la clarté et à la stabilité de la mousse et constitue un agent conservateur naturel. Seules les plantes femelles de houblon sont utilisées dans la production, car ce sont elles qui produisent le cône.

La saison du houblon débute à la mi-mars lorsque les plants de houblon dormants commencent à émerger du sol. Puis, comme chaque variété arrive à maturité à un moment différent, la récolte se tient entre août et octobre. Le processus de séchage est une étape très importante qui doit être faite correctement pour assurer la conservation des huiles essentielles et du caractère naturel du houblon. Les houblons séchés sont ensuite acheminés vers des chambres de refroidissement où ils sont pressés en balles. Celles-ci sont ensuite étiquetées avec l’année de récolte, la variété, le numéro du producteur et le numéro du lot, puis inspectées par le département de l’agriculture de l’Oregon qui émet des certificats.

Ensuite c’est au tour des brasseurs de continuer la magie!

Après une bonne dose d’amertume, l’eau salée nous appelle. En route vers la Côte pour profiter d’un autre des petits plaisirs qu’offre l’Orégon.


Longues plages désertes, beach breaks offrant des vagues pour tous les niveaux et une eau qui oscille généralement autour de 50 et 55 degrés, voici ce que vous offre la côte de l’Oregon en termes de Surf. Bien que la région soit souvent négligée à cause de son eau froide, les vagues sont pourtant de classe mondiale et font leur route depuis le golfe de l’Alaska – le même point de départ des grandes vagues d’hiver d’Hawaï. Et bien que l’eau soit plus fraîche, le littoral de l’Oregon offre plusieurs courbes, de sorte qu’une seule plage peut faire face à différentes directions. Donc, nul besoin de parcourir bien loin pour trouver les vagues qui vous conviennent. Selon le vent et les conditions, quelques “miles” au nord ou au sud pourront vous donner exactement le genre de vagues que vous êtes venus surfer! La plupart des plages disposent de webcams et le site oregonsurf.com est une bonne adresse à ajouter à vos favoris durant votre surf trip.

Et pour bien profiter des vagues de l’Orégon, il vous faudra votre combinaison. Dépendamment de la saison, vous risquez de porter le costume complet, cagoule, gants et bottines.

Pour les débutants, vous voudrez visiter la côte de l’Oregon pendant l’été, lorsque les vagues sont plus petites. Pour ceux de niveau plus avancé, les tempêtes d’automne et d’hiver apporteront des vagues plus massives. Attention toutefois, le surf en Orégon demande quelques précautions à prendre – courants forts, roches et requins sont à surveiller… Car oui oui, les eaux de l’Orégon sont aussi la maison d’une quinzaine d’espèces de requins. Mais rassurez-vous, les conditions favorables attirent d’avantages de surfeurs que de requins à l’eau.

Voici quelques spots à ajouter à votre itinéraire :

Short Sand :

Short Sand est l’une des plages les plus populaires pour le surf sur la Côte. Située dans le parc d’État d’Oswald West, au sud de Cannon Beach, elle offre un beach break et des vagues pour tous les niveaux, en particulier pour les débutants. Comme la plage est courbée, des plus petites vagues se retrouvent d’un côté alors que de l’autre, une houle plus large conviendra davantage pour des surfeurs plus expérimentés. Attention au Rip Current.

Pour se rendre, il vous faudra vous garer à l’entrée des sentiers du Parc sur l’autoroute 101 et entreprendre la promenade d’un demi-kilomètre du parking à la plage. Rassurez-vous, la beauté du paysage en vaut le détour et avec ses vagues relativement petites et constantes, “Shorty’s” est définitivement un point de départ de votre surf trip à ne pas négliger.

Indian head :

Si votre niveau de surf est plus avancé et que Short Sands est trop fréquenté par les débutants, rendez-vous à Indian Head, un beach break à 20 minutes au nord dans le parc national Ecola. Les vagues y sont reconnues pour être constantes, bien que crowdées, et durant les mois d’hiver, attendez-vous à en voir défiler certaines de taille qui pourraient bien vous surprendre!

Cannon Beach

Abritant la plage préférée des vacanciers et weekenders de Portland, Cannon Beach est une ville touristique de plus en plus huppée qui offre toutefois des plages et couchers de soleil absolument magnifiques. Sa trame de fonds, la célèbre Haystack Rock – une énorme roche qui représente l’un des emblèmes les plus reconnaissables de l’Oregon – y gît directement sur la plage. Bien que les surfeurs plus expérimentés se dirigent généralement vers des beach breaks plus puissants du Oswald West state parks, Cannon Beach jouit d’une scène de surf parfaite pour les débutants, spécialement l’été.

Canon Beach

Pacific city

Cette plage vous promet des vagues constantes et une vue magnifique sur Chief Kiawanda Rock. Le spot offre un beach break et un reef break (droites).

À votre sortie de l’eau, ne manquez pas le Pelican Brewing company, un pub-brasserie que vous trouverez tout près du parking, sur la plage.

Otter rock

Située au nord de Newport, juste à côté de l’emblématique Devils Punch Bowl – une impressionnante caverne à ciel ouvert à marée basse – cette plage est partiellement protégée des vents du nord-ouest et représente une bonne option pour les débutants et longboardeurs.

Fanatiques de sports de voile – heading to Hood River!

Rendez-vous à Hood River, une sympathique ville qui pourrait bien être votre stop détente dans une des célèbres microbrasseries du coin, où votre point de départ pour votre prochaine aventure ; windsurfing, kiteboarding, Kayaking, SUP, pêche. hiking, ce n’est certainement pas les options qui manquent! Pour les fans de sports de voile, la rivière Columbia ne risque pas de vous décevoir, considérée par plusieurs comme l’une des meilleures places au monde pour pratiquer la glisse en rivière! Et ne manquez pas sur votre route entre Portland et Hood river, Multnomah Fall, la plus haute chute d’eau de l’Oregon, à 620 pieds (189 m) de hauteur.

2 bonnes adresses pour découvrir les brasseurs du coin :

Double mountain Brewery

Freim Family Brewers

Portland – “Keep Portland weird”

Finalement, un séjour en Orégon ne serait pas le même sans vivre l’extravagance de la vibrante ville de Portland. Ici, sa population semble être née foodie ou amateur de plein air, avec un éternel look vintage.

Et ce ne sont certainement pas les bonnes adresses et choses à faire qui manquent à la ville. Tant par son originalité que son ouverture d’esprit et style avangardiste, notamment en matière de système de transport en commun, la ville charme et surprend à la fois. Profitez de votre visite pour traverser le Tilikum crossing bridge of the people, le premier pont majeur d’Amérique du Nord dédié entièrement aux services de transport en commun, aux cyclistes et pédestres  et défendus aux voitures!

Voici quelques adresses qui ont fait le succès de notre passage à Portland !

Proud Mary Café

Café branché inspiré du style australien, cette adresse est reconnue pour son “coffee Art” et ses délicieux déjeuners & smoothies.

Modern Times

Cette microbrasserie est située dans Belmont, l’un des quartiers les plus en vogue de Portland. Ses 24 pompes à fût font la réputation envoutante de ce “tasting room”, en plus d’un délicieux menu entièrement végane.

Bamboo Sushi

Découvrez ce premier restaurant en Amérique du nord à offrir un menu entièrement basé sur des pratiques de pêche durable – un objectif qui va même au-delà de la nourriture. Une cuisine fraîche et diversifiée et plusieurs adresses à travers Portland.

Dove vivi

Ce sympathique restaurant est connu pour sa célèbre croûte de pizza faite à base de farine de maïs. C’est simple, ici, vous découvrirez ce célèbre mets italien, cuit cette fois-ci dans une poêle de fonte!

Salt and Straw

Vous verrez, la file est toujours longue ici, mais vous promet des saveurs de crème glacée que vous n’auriez jamais osées! Miel et Lavande, poire et fromage bleu, fraise à la noix de coco rôtie, ce n’est pas les parfums originaux qui manqueront à votre cône.

Et puisqu’il y aurait trop d’endroits à vous recommander dans un seul article, visitez travel Portland, pour savoir quoi faire et où aller, à tous moments de l’année. En guise d’invitation à partir vivre votre trip en Orégon, on vous propose de découvrir la IPA du Nord Est, cette bière brassée par Boréale en opposition aux IPA de type “West Coast”, distincte par son aspect très voilé, sa rondeur maltée et son amertume plus douce,  mais surtout, caractérisée par ses houblons aux notes exotiques, produits en Orégon.