Des surfs qui prennent l’avion: prix, conseils & astuces

Ah, partir en vacances! Moment très attendu qui suit habituellement une longue période de travail. Un moment qui permet surtout à toute personne normalement constituée d’enfin prendre le temps de relaxer, de boire des cocktails et de surfer un maximum de vagues. En gros, partir en voyage, c’est le bonheur! En théorie. Car dans la pratique, ce bonheur peut être gâché avant même de prendre l’avion, au moment d’enregistrer votre fameux boardbag de surf. Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises. 

Crédit photo: Given the movie

Crédit photo: surfresortfinder.com

Pour ceux qui n’ont encore jamais vécu l’expérience, prendre l’avion avec des surfs ça peut être très coûteux. Selon la compagnie aérienne choisie ou l’humeur de l’agent au comptoir d’enregistrement, les frais d’excédent de bagages pour un boardbag peuvent aller jusqu’à 500$..! Il s’agit donc d’un aspect à considérer, surtout qu’il faut payer deux fois, soit à l’aller et au retour.

Comme dans toute chose, on finit par apprendre et savoir qu’il faut se préparer d’avance, car prendre l’avion reste encore à ce jour le moyen le plus efficace pour se rendre vers nos paradis tropicaux. Voici donc quelques trucs acquis au fil des années qui vous aideront à faire voler votre surf sans vous faire voler votre argent!

1. Choisir la bonne compagnie aérienne

Il est primordial de regarder les tarifs d’excédent de bagages en vigueur chez la compagnie aérienne émettant le billet que vous voulez acheter. N’hésitez pas à appeler les transporteurs si les renseignements disponibles sur leur site internet ne sont pas clairs. Parfois, il est judicieux de payer un billet 100$ plus cher pour éviter deux extra (aller et retour) de 200$ pour vos bagages. À noter aussi, il peut parfois être avantageux de partir de Burlington, au Vermont, plutôt que de Montréal pour avoir différents choix de transporteurs.

Vous payerez seulement la surcharge à votre premier enregistrement, peu importe le nombre de correspondances que vous aurez à faire. C’est également le montant établi par cette première compagnie d’enregistrement que vous devrez payer, et ce même si vous avez réservé votre vol sur le site d’un autre transporteur. Dans certains cas comme « vol Air Canada exploité par United », ce n’est pas un vol Air Canada, mais bien un vol United. Ces derniers vous chargeront soit 150$ ou 200$ pour vos surfs, selon la destination (voir ci-bas pour les tarifs en vigueur).

2. La protection

Même en payant les frais d’excédent, vous n’êtes jamais certain que vos planches arriveront à destination en un seul morceau. Certains porteurs ont la fâcheuse habitude de lancer des valises aux coins rigides sur votre sac comme un missile sur une cible, et ce, même si votre boardbag porte la mention « fragile ». N’oubliez pas de bien protéger vos surfs à l’aide de papier bulle et de serviettes. Les compagnies aériennes n’ont vraiment aucune pitié pour nos belles œuvres d’art en fibre de verre!

 

3. À l’aéroport

Une fois que vous serez arrivé au comptoir, c’est l’agent(e) qui décidera de votre futur. C’est lui qui choisira de vous faire payer un extra ou qui oubliera de le faire simplement parce qu’il est de bonne humeur ou qu’il se laisse charmer par votre beau sourire. Conseil assez simple: arrivez d’avance, frais et dispos, gentil et souriant. Ainsi peut-être que les astres s’aligneront pour vous permettre d’embarquer dans l’avion sans verser le moindre sou. (J’ai moi-même réussi cette manœuvre à plusieurs reprises!)

Certaines compagnies basent leurs tarifs sur le nombre de surfs que vous avez dans votre sac… Illogique me direz vous? Oui, en effet! Pour un même sac, les tarifs peuvent varier : 1 planche pour 50 $, 2 planches pour 150 $ et 3 planches pour 450 $…! À plusieurs reprises, j’ai même dû ouvrir mon sac pour que l’agent compte le nombre de planches qui s’y trouvaient. J’ai donc développé un truc. Si vous voulez apporter 3 planches, placez-en 2 normalement et la troisième entourez la troisième de serviette et de vêtements placés pêle-mêle. Lorsque l’agent vous fera ouvrir votre sac, vous serez en mesure de dire que vous avez seulement deux planches et des vêtements. Et puis vous avez le droit de faire une petite montée de lait à votre agent si celui-ci ne veut rien comprendre. Dans certain cas, la compagnie aérienne préférera éviter l’embarras d’une telle comédie et vous donnera peut-être un rabais sur les frais engendrés par vos boardbags.

Finalement, n’oubliez surtout pas de peser et mesurer votre boardbag. Les compagnies fixent souvent un poids et une une taille linéaire totale maximale (longueur + largeur + hauteur) à respecter, sans quoi vous devrez soit débourser davantage ou carrément ne pas pouvoir emporter votre boardbag!

 

Liste des tarifs en vigueur – août 2018

Air Canada: 100$CAD par planche, par segment de vol. Dimension maximale: 292 cm x 60 cm. Doit être mentionné au moment de la réservation.
Air Transat100$CAD par segment de vol. Longueur maximale: 12′
Air ChinaEntre 400 et 800$ US! Vous pouvez télécharger la charte complète ici.
Aero Mexico: €150.
Air Emirates: Montant déterminé en fonction de la destination. Utilisez le calculateur de frais.
Air France: Pour les départs du Canada, le montant est déterminé en fonction de la destination, entre 75$ US et 150$ US. La demande doit être faite 48h à l’avance.
Air New ZealandGratuit si moins de 2m de long et 23kg, autrement des frais peuvent s’appliquer.
American Airlines150$US. Frais applicable par boardbag, même si plus d’une planche à l’intérieur. Longueur maximale: 9′.
Air Tahiti NuiGratuit si moins de 2,5 m de long et 23 kg.
Copa Airlines: 150$US par boardbag (peut contenir 2 planches)
Delta150$ à 175$ CAD. Limite de deux planches par boardbag. Les planches dépassant 115 » linéaires (longueur + largeur + hauteur) ne sont pas autorisées.
Hawaiian Air100$US par boardbag (peut contenir plusieurs planches, maximum 50 lbs et 115 « ).
Jet Blue50$US par planche, maximum d’une par boardbag. Certaines destinations sont exclues (Bermudes, Haiti, Pérou, Port of Spain, Santo Domingo et Santiago).
KLM: Tarifs variables. Dimensions maximales 300cm et 23 kg (32 kg en première classe). Utilisez le calculateur de frais.
Korean Air: Taille linéaire totale maximale (longueur + largeur + hauteur) : 277 cm (158 cm pour les vols intérieurs). Des frais peuvent s’appliquer.
Latam Airlines: Les tarifs varient en fonction du pays de destination. Maximum de 3 planches par boardbag.
Malaysia Airlines: Gratuit en tant que checked baggage pour un maximum de 8’1.
Quantas: Gratuit si le boardbag fait moins de 32kg pour un maximum de 277 cm.
SriLankan AirlinesGratuit en tant que checked baggage si le boardbag fait moins de 32kg.
Tap Portugal: €100 pour les vols internationaux (€150 pour les planches de plus de 2 m). Maximum de 32 kg.
United150$US entre le Canada, les États-Unis, Puerto Rico et les îles Vierges britanniques. Supplément de 50$US pour les autres destinations. Longueur maximale: 9’5.
West Jet: 75-88.50$CAD. Maximum 203 cm et 23 kg.

*NB: Toujours vérifier le poids maximal en plus des dimensions. 

Bon voyage!