Le juste milieu entre surfer et travailler


Un road trip entrepris en Nouvelle-Zélande nous a permis de voir sous un nouvel angle la conciliation de la passion et du travail.

En collaboration avec Carolyne Shapiro

La route 66 traversant les États-Unis, la Great Ocean Road en Australie, la Panaméricaine qui relie l’Alaska au Chili… les routes mythiques de road trips sont nombreuses. Des chemins aux paysages épiques dont le voyage représente souvent l’affranchissement d’une étape symbolique. C’est exactement ce qu’on a trouvé en Nouvelle-Zélande. Son peuple nous a fait prendre conscience au moment où on s’y attendait le moins qu’il existe diverses manières de s’accomplir. Il n’a suffit que d’une rencontre pour chambouler notre perception sur la conciliation de la vie personnelle et professionnelle… alors qu’on était en train de tout faire sauf travailler!

20160519_1114

Le «road trip» d’une vie

La Nouvelle-Zélande est composée de deux grandes îles ayant chacune des paysages à couper le souffle. Il fallait en choisir seulement une pour notre voyage  et c’est sur celle du nord que notre choix s’est arrêté. D’une part, parce qu’elle propose plus de spots de surfs, l’eau est plus chaude et c’est sur celle-ci que nos amis de Montréal s’étaient installés.

20160514_0266

20160516-_mg_0520

On a ainsi pu réunir le meilleur team pour découvrir les alentours munis de nos deux immenses et merveilleux VR. De loin le meilleur moyen de faire le tour de l’île et d’y camper au gré de nos déplacements. Avec les quelques 200 sites du «Department Of Conservation», aucun problème de logistique n’étaient envisageables malgré nos millions changements de plans de dernière minute selon les prévisions de vagues!  

20160518_1024

Marie-France Roy – L’union de la passion à la profession    

Quand Marie-France n’est pas en voyage à l’autre bout de la planète ou en train de surfer de la poudreuse, c’est qu’elle est probablement en train de relaxer dans son petit coin paradis auto-suffisant à Ucluelet en Colombie-Britannique. En tant que snowboardeuse professionnelle, son travail lui permet de voyager partout à travers le monde afin de participer à des films de snow ou des tournages pour ses commanditaires. Marie-France représente l’une des rares personnes arrivant à allier de façon aussi exemplaire sa carrière et sa passion. C’est entre deux tournées qu’elle nous a rejoint à l’autre bout de l’océan où elle nous a tous émerveillé par sa capacité de vivre de ses rêves à tous les jours.

Emmanuelle et Collin – Travailler pour rendre la passion possible

Manue et Collin sont installés en Nouvelle-Zélande depuis presqu’un an. Pour ces deux expatriés, le surf est vital et c’était un rêve pour eux de pouvoir le pratiquer au quotidien. Pour y  arriver, ils ont développé des compétences leur permettant de s’exporter à l’étranger. Ils ont donc sacrifié des jours et des soirées entières à étudier dans le but d’obtenir ce qui leur a finalement ouvert les portes à un travail en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui ingénieurs, ils habitent à Auckland, à moins de 45 minutes de divers surf spots de haute qualité. Un mode de vie axé autant sur leur travail que sur leur passion.