fbpx

Pipemaster 2011


Le Pipemasters est sans aucun doute l’évènement de surf le plus connu et attendu dans le monde du surf! C’est non seulement l’évènement qui clôt une année complète de surf, mais qui en plus détermine souvent le champion du tripple crown, le champion DU MONDE et bien entendu le gagnant du Pipe …. qui est une des vagues les plus « heavy » du monde du surf.

En plus d’être une vague « pesante »… Pipe nous a donné un cadeau de noël à
l’avance cette année en nous offrant sans aucun doute le plus gros surf vu depuis plusieurs années pour le Pipemasters…. certains disent même le plus gros depuis le tout début des pipemasters! Des vagues de plus de 20 pieds brisant au deuxième et même troisième reef!

En d’autres mots, une gâterie tout à fait incroyable… un évènement historique plein de revirements et de palpitations! Pour en témoigner, j’ai moi-même eu à plusieurs reprises de gros pincements au cœur seulement à voir les surfeurs prendre certaines vagues qui auraient pu en un instant les anéantir!

Tout est tellement une question de timing, de jugement, de précision et surtout de « couilles ». Une combinaison qui souvent détermine le succès ou l’échec d’un surfeur. Qui peut faire la différence entre un héros ou un chiffon qui se fait tirailler de tous bords, tous côtés dans la gigantesque machine à laver que devient l’océan dans de telles conditions! Dans la foule, on a assisté au phénomène héros vs chiffon avec plusieurs vagues parfaites 10/10, John John en ayant scoré 3 à lui seul. Toutefois, on a aussi pu observer un autre type de spectacle tel que dislocation d’épaule, plusieurs leash et planches cassés ainsi queFred Pattacchio qui s’est fait arracher le rashguard de sur le dos et n’a pas pu retourner au peak parce que l’océan était plus entêté que lui!

Taj Borrow a vraiment bien résumé le tout lorsqu’il a dit après son heat : « With the angle that it comes at, it’s so scary » sans même mentionner la grosseur… Il a bien exprimé le challenge auquel tous les surfeurs devaient faire face… la pression de la plus importante compétition de l’année + des vagues d’une grosseur impressionnante = des erreurs qui ne pardonnent pas!


OUCH!

Sérieusement, je leur tire mon chapeau! D’après moi, ils sont tous gagnants juste de s’être aventurés dans de telles vagues… mais comme dans toute compétition il faut un gagnant donc félicitations au champion du Pipe : Kieren Perrow ainsi qu’à John John pour avoir gagné le Tripple Crown… vraiment John John est LE jeune local à suivre. Je ne serais pas surprise de le voir devenir le champion du monde dans les prochaines années! ☺ En attendant Slater est toujours le roi de la montagne pour 2011!

Merci pour le beau spectacle qu’ils ont offert pour nos surfeurs du camp de surf Pipemaster 2011 avec Healthy Obsessions!

Pascale Roy Lafontaine
www.healthyobsessiontours.com