Plonger dans la vie professionnelle du storyteller Chris Burkard

Islande, 11 mai 2017

Le contexte ne pouvait pas mieux se présenter pour vous parler du photographe explorateur Chris Burkard, l’une de mes plus grandes inspirations professionnelles. Au moment où je vous écris ces quelques lignes, une tempête frappe l’Islande. J’en ai donc profité pour capturer les vagues déchaînées qui traversent largement la route. Rien de surfable malheureusement, que des immenses masses d’eau désordonnées. L’instant d’un moment, je me suis sentie comme Burkard. Quoique cette tempête n’a rien à voir avec celle qu’il a connu cette année et qui donne le ton à son film : Under an Arctic Sky que nous aurons la chance de vous présenter, en sa compagnie, à Montréal et Québec le 27 et 28 mai.

Pour ceux qui ne connaissent pas Chris Burkard, laissez-moi vous le présenter question de vous inspirer à mon tour.

Photos par Chris Burkard (évidemment)

Le photographe-explorateur en symbiose avec la nature

Chris demeure à Pismo Beach en Californie, mais la moitié de l’année, il voyage là où le climat est loin d’être douillet, là où peu de gens ont mis les pieds, là où la nature est encore vierge et sauvage. Si la froideur de l’océan Arctique et les aurores boréales le captivent, il s’intéresse aussi à la relation de l’humain avec la nature, notamment par le biais du surf.

1/7
2/7
3/7
4/7
5/7
6/7
7/7

“While most surf photographers stick to popular warm-water paradises, Photographer Chris Burkard has taken a different path. By focusing on eccentric landscapes mixed with surf action, Burkard’s images of wild, remote, and often cold-water destinations don’t fit the standard mold, and they always stun the viewer. ” — Surfer Magazine

Pour Burkard, le fruit de son travail doit être en cohérence avec le processus. L’un ne va pas sans l’autre. Derrière ses sublimes photos se cachent de longues et parfois pénibles péripéties qui font partie de l’aventure. Sortir de sa zone de confort et vivre dans l’incertain forment sa devise. Par le fait même, il espère inspirer les gens à faire de même, peu importe l’ampleur de leurs idées, même les plus folles.

Explorer les régions les plus frigides sur terre n’a rien de facile et demeure plutôt inaccessible, mais il semble que la nature remercie Burkard de sa persévérance, lui présentant ses plus beaux attraits. Un échange d’égal à égal que Burkard honneur en promouvant la préservation des espaces sauvages et en s’intéressant à son environnement. Dernièrement, dans un article livré dans le Surfer Journal, il mentionnait sa fascination pour la formation et déformation des rivermouths sandbar, un type de vague particulièrement insaisissable qu’il a documenté lors de son dernier voyage en Islande.

Le réalisateur producteur

Si Burkard est reconnu, parmi la communauté du surf et du plein air, comme l’un des plus influents photographe de sa génération, il n’en demeure pas moins comme producteur. Aujourd’hui, il compte déjà plusieurs films à son actif, produits par son propre studio en Californie ou en collaboration avec d’autres producteurs, tels que Patagonia.

Son dernier film : Under An Arctic Sky est particulièrement attendu en Amérique du Nord où sa première sera présentée dans plusieurs villes, Québec et Montréal y compris.

OFFICIAL-INSTAGRAM-TRAILER

Pour voir d’autres réalisations signées Chris Burkard:

L’auteur

Chris Burkard est reconnu pour ses publications en collaboration avec Surfer Magazine et Patagonia. Autrement, il publie lui même ses récits de voyage qu’il présente sous un visuel particulièrement léché. La photographie, l’écriture et la vidéo forment un tout pour Chris, un véhicule à sa perception qui font de lui un storyteller indéniable. Parmi ses publications :

  • High Tide: A Surf Odyssée (2016). High Tide est une collection de photos capturées par Burkard durant ses récents voyages dans le cercle de l’Arctique, l’océan Pacifique, l’Atlantique et l’océan Indien. Un mélange mélodieux d’eau froide et chaude, de culture et de nature.*En vous procurant un billet VIP, ce livre vous est offert et signé par Burkard.
  • The Boy Who Spoke to the Earth (2015). Dans ce livre pour enfant, Chris présente un jeune garçon qui demande à la terre où trouver le bonheur. La terre lui répond et lui montre le chemin. Rapidement, il réalise que le bonheur est plus dur à trouver qu’il ne le pensait.
  • Distant Shores: Surfing The Ends Of The Earth (2013). Chris détourne le littoral de la Norvège, l’Islande et l’Alaska pour photographier les rares surfeurs prêts à affronter les vagues glacées sur leur passage.
  • The California Surf Project (2009). The California Surf Project est le carnet de voyage de deux surfeurs : Chris Burkard et Eric Soderquist qui sillonnent l’autoroute 1 en camper.
  • Plight of the Torpedo People (2012). Le livre est accompagné du film : “Come Hell or High Water”, produit par Patagonia, une collaboration entre les meilleurs bodysurfers sous la loupe de talentueux réalisateurs  et photographes, dont Chris Burkard.

Lorsqu’il n’a pas de caméra sous la main, Burkard exprime sa forte relation avec la nature en pratiquant le bodysurfing. Paraitrait-il qu’il ne voyage jamais sans ses palmes!

Le conférencier

Burkard n’a peut-être que 30 ans, mais ses expériences les plus inédites font de lui un conférencier de taille. Notamment, sa conférence : The joy of surfing in ice-cold water a été vue plus de 1 720 447 fois sur TED. Dans cette dernière, il explique son obsession pour le froid, la douleur et les endroits les plus isolés sur terre. Selon lui, tout ce qui vaut la peine d’être poursuivi nous obligera à souffrir, juste assez.

Chris Burkard speaks at TED2015 – Truth and Dare, Session 11, March 16-20, 2015, Vancouver Convention Center, Vancouver, Canada. Photo: Bret Hartman/TED

Le mentor-enseignant

Chris organise couramment des ateliers combinés à des expéditions en Californie, en Islande et au Groenland. Par exemple, en septembre 2017, il donnera un atelier intensif de photographie en bateau sur les eaux inexplorées du Groenland. Les participants exploreront les villages inuits, tout comme ils apprendront à photographier les aurores boréales qui illuminent les montagnes enneigées. L’expérience d’une vie certes, mais qui a un prix. Disons que le dollar américain n’est pas à notre avantage! Autrement, il est possible de suivre ses workshops en ligne.

Au-delà du succès de Chris dans l’ensemble de ses sphères professionnelles, sa manière de voir le monde est d’autant plus intéressante. Une vision qu’il tente constamment de réinventer en se confrontant à de nouvelles réalités. Son travail en témoigne la richesse puisque chaque histoire racontée en images ou en mots a réellement été vécue et comporte son lot de difficultés tout comme de gratitude.


Chris Burkard au Québec pour la Première de son film

Enfin, c’est un immense plaisir de recevoir Chris Burkard à Montréal et à Québec pour sa première de film. D’autant plus qu’une discussion-conférence orchestrée par BESIDE aura lieu avec lui après les projections. En espérant vous y voir, les enfants y compris! Rappelons que pour les 5 à12 ans c’est moitié prix et gratuit pour les jeunes en bas de 5 ans.

Réservez votre place directement en ligne: