fbpx

Reef met le cap sur un camp de réfugiés

On peut maintenant dire que Reef ne fait pas que passer: l’équipe et ses ambassadeurs apportent une toute nouvelle dimension à leur devise ‘’Just Passing Through” en s’arrêtant dans un camp de réfugiés. Portrait d’un périple pas comme les autres en territoire grecque.

Les longboardeurs professionnels Victoria Vergara et Mike Lay, ainsi que la surfeuse Anna Ehrgott se sont rendus cet été à Oinofyta, à moins d’une heure d’Athène pour y apporter leur soutien. Le trio d’ambassadeurs de Reef a pu constater la dure réalité entourant la crise des migrants qui perdure depuis maintenant cinq ans. Pas d’eau, pas d’électricité, explosion du nombre de personnes accueillies, passant de 150 à 700 en à peine 3 mois: même si les conditions de vie n’y sont pas optimales, le camp d’Oinofyta a maintenant d’une école gérée par l’organisme à but non-lucratif Armando Aid. En permettant à ces enfants dont la plupart sont d’origine afghane de poursuivre leur éducation, cette initiative leur permet surtout de retrouver un semblant de vie normale.

Espérons que les systèmes d’éducation mis en place par Armando Aid avec l’aide de Reef aideront certains de ces enfants à avoir une vie normale (…) Bien que leurs sourires étaient grands et leurs étreintes fortes, ce qu’ils ont réellement besoin est un changement du consensus politique européen, une prise de conscience que le terme “réfugié” est une étiquette administrative et que ces personnes sont avant tout des humains: des filles, des fils, des mères et des pères. Et qu’ils ont des vies qui n’attendent que d’être vécues.

– Mike Lay, ambassadeur de Reef

Un don de 10 000$ versé par Reef permettra de financer les programmes d’éducation, compléter la construction de l’école, acheter des articles scolaires tout en supportant un autre établissement scolaire situé dans un camp voisin. Puis évidemment, l’équipe en a profité pour chausser les pieds de ses nouveaux amigos.

Il est important pour nous de mettre en lumière une problématique d’actualité et d’inspirer le support afin d’aider ces personnes.”

Chelsea Rauhut, gestionnaire des relations publiques, Reef

Selon le dernier rapport du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), les enfants représentent près de la moitié de tous les réfugiés dans le monde alors qu’ils représent le tier seulement de la population mondiale. Toujours selon UNICEF, le territoire grecque accueille 27 500 enfants issus de la crise migratoire. C’est tout un défi pour les organismes vouant leurs activités à la scolarisation de ces derniers. La fermeture des frontières européennes a notamment contribué à la rétention d’une dizaine de milliers de migrants en Grèce, dont une partie est désormais transférée en Turquie suite à l’accord entre ce pays et l’Union Européenne en mars 2016.

reef_weheart_greece_15sec

L’aide apportée par Reef dans le camp d’Oinofyta s’inscrit dans le cadre de son programme humanitaire We Heart, une série d’initiatives qui visent à supporter les communautés locales, là où Reef et ses ambassadeurs voyagent et surfent. Jusqu’à ce jour, leurs actions se sont déroulées notamment au Mexique, au Nicaragua, à Bali et à Fiji. Le prochain volet de cette série est prévu pour cet hiver, où la compagnie s’associera avec la fondation MauliOla à Hawaii dans le but d’enseigner le surf aux enfants atteints de fibrose kystique.

L’équipe de surfers fait désormais définitivement plus que passer: elle créée un impact positif et apporte un peu d’espoir là où elle foule le sol.

Pour en apprendre davantage sur: Armando Aid / We Heart.