fbpx

Before the flood par Leonardo DiCaprio

Article en collaboration avec Coeur Intelligent.

Face à l’urgence de la crise environnementale, Leonardo DiCaprio explore dans son nouveau documentaire Before the flood le thème du changement climatique et nous montre ce qui doit être fait aujourd’hui pour prévenir des perturbations catastrophiques de la vie sur notre planète.

*Voir le documentaire complet au bas de l’article.

Nommé messager de la paix par l’ONU en 2014, Leonardo s’est donné pour mission de montrer les changements spectaculaires se produisant dans le monde entier, mais également de promouvoir des actions que nous, en tant qu’individus, pouvons prendre pour prévenir une rupture de nos écosystèmes. En s’alliant au documentariste Fisher Stevens, ce film se veut un voyage de trois ans aux quatre coins du monde, où l’acteur américain rencontre scientifiques, leaders mondiaux, militants et résidents locaux, afin d’acquérir une meilleure compréhension du sujet et d’étudier des solutions concrètes du défi environnemental le plus urgent de notre époque.

leonardo-dicaprio-photograph-by-ratpac-documentary-films
Crédit photo : National Geographic




« Je ne voulais pas que le film effraie les gens ou leur présente des statistiques et des faits qu’ils connaissaient déjà, mais qu’il se concentre sur ce qui doit et peut être fait immédiatement pour que nous puissions laisser une planète vivable aux prochaines générations. »

— Leonardo DiCaprio

La majeure partie de la surface de la Terre porte aujourd’hui les traces de l’action humaine. Les effets du réchauffement climatique se font sentir partout autour du globe : records de chaleur, déforestations massives, fonte des glaciers, sécheresses prolongées, inondations et phénomènes météorologiques extrêmes. Des tendances prédites par les scientifiques climatiques il y a des décennies et qui sont malheureusement devenues réalité. Malgré l’importance de ces effets et de la mise en place de politiques pour les contrer, il est clair et impossible que tous puissent être accommodés dans cet état d’urgence.

leonardo-dicaprio-4-photograph-by-ratpac-documentary-films
Leonardo DiCaprio et le Président Barrack Obama. Crédit photo: National Geographic

« Si vous ne croyez pas au changement climatique, alors vous ne croyez pas aux faits ni à la science et, à mon humble avis, vous ne devriez pas être autorisé à occuper une fonction publique »

— Leonardo DiCaprio

Tous les jours, des milliards de décisions et d’actions sont prises et génèrent des impacts, visibles ou non, sur la société et les systèmes écologiques. Comme le souligne Fisher Stevens, des changements faciles et immédiats peuvent être intégrés à notre mode de vie pour réduire considérablement notre production de carbone : diminuer notre consommation de viande, viser l’achat de produits locaux, utiliser les transports en commun et opter pour l’adoption d’énergie renouvelable. Cependant, au-delà des mesures que nous pouvons prendre individuellement, DiCaprio et Stevens invitent aussi les téléspectateurs à supporter les politiciens qui soutiennent l’utilisation de sources d’énergie alternatives et renouvelables, telles que l’énergie solaire et éolienne. Sans l’appui des dirigeants mondiaux, nous ne pourrons pas vaincre la crise actuelle.

Il est évidemment impossible de couvrir la complexité des causes des changements climatiques et l’énormité de ses effets dans un seul film. C’est pourquoi l’équipe de production a dû faire des choix judicieux pour mieux transmettre l’ampleur du problème.

leonardo-dicaprio-2photograph-by-ratpac-documentary-films
Crédit photo: National Geographic

C’est en passant par les sables bitumineux toxiques de l’Alberta, les rues inondées de Miami, les avenues enfumées de Pékin et les forêts incinérées de l’Indonésie qu’ils réussissent à nous montrer la diversité de cette catastrophe, mais également l’interconnexion qui nous unit tous dans cette crise.

Conscients de l’empreinte écologique laissée par la production de ce film, les cinéastes ont décidé de payer une taxe carbone auto-imposée sous la forme de dons pour le reboisement du parc national de Gunun Leuser situé dans le nord de l’île indonésienne de Sumatra. Menacé par la déforestation, ce parc est l’un des seuls endroits au monde qui offre un havre de paix pour de nombreuses espèces en danger d’extinction.

Before the flood nous rappelle finalement la beauté et la diversité de notre monde, en nous encourageant à faire tout ce qu’il faut pour sauver la planète.

Pour regarder le documentaire complet:
(disponible gratuitement du 30 octobre au 6 novembre 2016)

Rendez-vous aujourd’hui sur la chaîne du National Geographic, afin de visionner gratuitement le documentaire. Il est également possible de visionner Before the Flood sur YouTube, Facebook, Twitter et plusieurs autres réseaux sociaux.