Mylène Bergeron, propriétaire de Deep Flow

L’idéal de vie de Mylène Bergeron, un monde où elle pourrait conjuguer voyage, surf, famille et travail tout en maximisant son temps, semblait difficilement réalisable au Canada. Incapable de se résigner, elle décide de quitter Montréal pour aller bâtir son rêve à l’étranger.

C’est finalement sur la plage d’El Zonte à El Salvador que la nomade née pose son baluchon. Celle qui n’avait même jamais signé de bail de location au Canada fait l’achat d’une maison à quelques pas de la plage.  De là, elle pourra marcher pour surfer et ainsi maximiser son temps entre le sport, le travail et la vie de famille. Seule ombre au tableau : il n’y a pas d’école pour son fils. Mais encore une fois, la battante se relève les manches et mobilise la communauté pour fonder la Escuela Libre El Zonte, une école alternative qui accueillera les enfants du village.

Graduée de la cohorte de 1999 à la New Mexico Academy of Healing Arts, Mylène Bergeron a depuis fait de la thérapie manuelle, de la respiration consciente et du yoga, son gagne-pain. En 2006, elle fonde Deep Flow, une méthodologie basée sur l’interrelation entre le corps, l’esprit et la respiration. C’est en mariant la massothérapie, la danse, le yoga et la méditation, qu’elle aide les autres à trouver un équilibre entre le corps, la tête et l’esprit. Mylène enseigne aujourd’hui sa philosophie à travers le monde et offre des retraites de « Digital Detox”, de croissance personnelle et de yoga sur les plages du Salvador. Elle concilie amour, famille et travail, qui représentent en soi un défi pour plusieurs, avec brio. Son inspiration, c’est au quotidien qu’elle la trouve, dans un environnement à son image et qui reflète l’harmonie et de saines habitudes de vie.

Trouver les vagues, bâtir un nouveau chez-soi et une école pour son fils, s’accomplir à travers sa passion, Mylène nous partage comment elle puise son équilibre à travers le mouvement.


Visionnez les épisodes de Mylène dans la série Surf Inc:

Épisode 7 (partie 1)

Épisode 7 (partie 2)