Suivre les couleurs d’automne en SUP

J’ai passé l’été sur les plans d’eau du Québec et des Maritimes, en SUP, à apprécier pleinement les quelques journées chaudes et ensoleillées que dame nature nous a partagées. Soyons tout de même honnêtes, nous n’avons pas bénéficié d’un été qui passera à l’histoire côté température, cependant le mois de septembre a été exceptionnel.  Ce que je trouve merveilleux de notre province, ce sont nos quatre saisons. Chacune d’elle possède ses propres charmes et nous permet de tenir compte de la diversité de notre beau territoire. 

Durant l’automne, principalement les deux premiers mois, avec ses changements de couleur, même les plans d’eau que je pagaie durant l’été ont    une toute autre allure. Les couleurs orange, rouge et jaune des arbres et la brume du matin se complètent pour former un décor enchanteur. La majorité des bateaux et quais sont remisés et les plans d’eau sont plus déserts, plus paisibles.  

Ça ne me prend pas grand-chose pour me convaincre d’aller pagayer durant cette saison. Il suffit seulement d’être habillé en conséquence. Je peux rouler quelques minutes ou même quelques heures pour trouver un lac où déposer ma planche. Mes moments préférés pour pagayer sont tôt le matin pour profiter de la brume et du calme matinal ou au coucher du soleil. C’est de loin le meilleur temps de la journée pour admirer l’effet du soleil sur les couleurs d’automne et c’est souvent à ce moment que les vents s’atténues et que l’eau devient miroir, question de s’ancrer dans le moment présent.

Chaque coup de pagaie me rappelle pourquoi j’aime ce sport. La tranquillité et le sentiment de glisser sur l’eau ont un effet thérapeutique. Je prends ce temps-là pour moi, en connexion avec ce qui se passe autour de moi. Il n’y a pas juste de contempler avec les yeux, mais avec les autres sens. L’odeur des feuilles et le chant des oiseaux migrateurs me rappellent que l’hiver n’est pas trop loin.

Au retour à ma voiture, je m’assure de me couvrir de vêtements chauds et de me faire un bon café pour réchauffer mon coeur déjà rempli de cette belle aventure.

Mes endroits préférés où faire du SUP en automne?

Je n’ai pas d’endroits spécifiques où faire du SUP durant l’automne, parce que mon but est de suivre le changement des couleurs pendant toute la saison. Dépendemment des régions, l’automne arrive plus tôt qu’une autre.

Pour suivre l’évolution de l’automne au Québec, je consulte ‘’La carte interactive des couleurs automnales.‘’ Elle oriente bien souvent ma destination pour une sortie à l’eau en toute harmonie avec la pigmentation des forêts.

Comment  s’habiller? Quoi porter?

L’équipement essentiel pour prolonger la saison de SUP,  comprend de bons bottillons (booties) pour garder mes pieds au chaud. Ensuite, on s’habille selon la température comme si on irait faire de la promenade en forêt (Manteau, tuque, gant, etc.) Un wetsuit? Alors là, c’est une bonne question et plutôt une question de sécurité. Tout dépend de la température de l’eau, les chances qu’on a de tomber à l’eau et la distance du point de retour. Un wet c’est quand même chaud si on n’est pas dans l’eau, mais quand tu tombes, t’es bien content de l’avoir!


Pour profiter des rabais de saison sur les SUP —> visitez la boutique Taiga

À relire pour se donner des idées de points d’eau à parcourir dans les cantons de l’Est —> S’exiler en SUP dans les Cantons de l’Est