fbpx

Surf Snowdonia ferme prématurément ses portes pour la saison

Surf-Snowdonia-Jonty-Storey-1024x683
Surf Snowdonia ferme prématurément ses portes pour la saison. Réouverture prévue début 2016. Photo : Surf Snowdonia

Après tout l’enthousiasme entourant l’ouverture de Surf Snowdonia, le premier inland Wavegarden au Pays de Galles, la direction du centre a annoncé la fermeture prématurée de leur installation pour la saison d’hiver (8 semaines avant la date prévue). La raison ? Des réparations majeurs sur le système mécanique du Wavegarden sont nécessaires et forceraient sa fermeture pour une durée d’au moins 3 mois selon le diagnostique des ingénieurs du centre.

Il faut dire que Surf Snowdonia n’a pas eu une excellente presse depuis quelques semaines. C’est la 3e fois que l’installation ferme en raison de problème technique. La première fois ce fût pour une période de 10 jours et ensuite pour une durée de 2 jours après la compétition organisée par Red Bull.

Disons que ce n’est pas le meilleur timing pour Surf Snowdonia, car s’ils ferment réellement pour la saison et qu’ils ouvrent à nouveau qu’en 2016, ils ne seront plus les seuls à avoir une telle installation pour attirer les touristes et surfeurs. Il y a présentement un projet très similaire qui va de bon train aux États-Unis, plus précisément au Texas pas très loin de Austin. Le projet NLand Surf Park prévoit ouvrir son centre au printemps 2016 utilisera la même technologie développée par la firme espagnole Wavegarden.

NLand Surf Park, Texas. Ouverture prévue au printemps 2016. Photo : NLand Surf Park
NLand Surf Park, Texas. Ouverture prévue au printemps 2016. Photo : NLand Surf Park

 

Tout cela nous prouve que la technologie derrière les Wavegardens n’est peut-être pas encore à point … mais d’ici peu (1 ou 2 ans) elle risque de le devenir. Présentement, sur son site Wavegarden indique qu’en plus de Surf Snowdonia et de NLand Surf Park, 6 autres projets sont présentement en développement. Donc un en Californie et plusieurs autres en Europe ainsi qu’en Australie.

À suivre …