Surf Inc. : L’histoire inspirante d’entrepreneurs d’ici, partis bâtir leur rêve à l’étranger.

La révolution numérique a redéfini les opportunités et donné naissance à un nouveau type d’entrepreneur : l’entrepreneur humain. Celui-ci place la passion au cœur de son travail, et se préoccupe davantage de se construire une vie en accord avec ses valeurs que de faire des profits à tout prix. Il se soucie aussi de contribuer au développement de sa communauté, et partage son succès avec les gens autour de lui. C’est à cette vague d’entrepreneurs que OuiSurf s’intéresse dans sa nouvelle série Surf Inc. présentée par Banque Nationale.

Surf Inc. c’est l’histoire inspirante de 10 entrepreneurs qui ont décroché du 9 à 5 pour se dédier à leur passion à temps plein.


Soyez parmi les premiers à visionner la série Surf Inc


Loin du stéréotype du surfer vagabond, les protagonistes de la série sont de réels hommes et femmes d’affaires, à la différence près qu’ils ont choisi de porter des sandales plutôt qu’un complet.

Entre le Costa Rica, le Nicaragua, le Salvador, l’Équateur et les berges du Saint-Laurent, Surf Inc. te présente le côté humain de l’aventure, avec ses joies, ses peines, ses sacrifices et ses récompenses. Six histoires touchantes qui changeront ta façon de voir le quotidien et t’inspireront à réaliser tes rêves.

Les 6 épisodes de 22 minutes seront diffusés dès l’automne 2018, ici même sur oui.surf.

OuiSurf Salty Souls experience Surf Check Equateur Surf Camp
Surf check quelque part en Équateur avec les trois associées de Salty Souls Experience

Ces gens que l’on aime détester

De Facebook à Instagram, nous sommes inondés d’images d’amis virtuels qui semblent mener la vie de rêve au bord de la mer. Ce sont ces gens que l’on aime détester, et que nous avons tous un jour secrètement envié. Mais quels sacrifices ont-ils dû faire pour s’y rendre et à quoi ressemble réellement leur quotidien? C’est le point de départ de la série Surf Inc.

ouisurf julie vigneault moto surf costa rica
Julie Vigneault, propriétaire de l’Hôtel Castillo de la Riviera au Costa Rica.

Derrière les images léchées partagées sur les réseaux sociaux se cache une réalité beaucoup plus complexe. Car partir travailler à l’étranger, c’est aussi faire un grand saut dans l’inconnu. Ça implique de laisser famille et amis derrière soi, de quitter un emploi stable et des bonnes conditions de travail et d’apprendre à se débrouiller dans une culture qui n’est pas la nôtre. C’est le prix à payer pour poursuivre ses rêves.